Rechercher

Le casse-tête des micros-siestes



Vous avez l’impression que votre bébé est réglé comme une horloge suisse car il se réveille après 30 ou 45 minutes de siestes tous les jours, toute la semaine… Et pas une minute de plus ?

Et le seul moment où il dépasse l’heure c’est s’il est agrippé à vous tel un koala…

Vous pensez peut-être que c’est un petit dormeur ou que s’il se réveille c’est qu’il a eu son compte de sommeil ?

Ne vous faites pas une raison trop vite car il est tout à fait possible d’allonger les siestes trop courtes !

Tout d’abord, jusqu’à 4 mois, ne vous inquiétez pas si les siestes sont un peu du grand n’importe quoi… plusieurs siestes, à heures irrégulières, à durée indéterminée… c’est normal ! A partir de 4 mois la structure du sommeil se met en place progressivement. Une régularité va alors tout doucement s’installer.

Voyons comment aider bébé à dormir plus longtemps en journée :


1/ LE RITUEL DU COUCHER Le rituel du coucher n’est pas réservé uniquement au soir, il est important aussi la journée pour préparer bébé à aller au lit et ne pas le prendre par surprise..


2/ L’ENVIRONNEMENT **Veillez à bien faire le noir dans la chambre. Dès 8 semaines, un bébé sait distinguer le jour de la nuit, inutile donc de laisser les volets ouverts. La pénombre est le minimum pour un sommeil de qualité, le noir total étant l’idéal ! **Surveillez la température de la chambre, s’il faut trop chaud, votre bébé aura du mal à trouver le sommeil. **Enfin, une chambre rangée, sans mobile, ni musique, ni veilleuse profitera à un sommeil de qualité.


3/ LA RÉGULARITÉ N’ayant aucune notion du temps, un bébé a besoin d’un rythme régulier. *La régularité des repas *La régularité des temps d’éveil *La régularité du sommeil Ce sont des marqueurs temporels qui favoriseront un bon sommeil et sa collaboration au moment du coucher !


4/ L’OBSERVATION Apprenez à détecter les signes de fatigue de votre bébé pour le coucher dans la bonne fenêtre d’endormissement en journée (attention, elle est très courte, 15 à 20 minutes donc ne la ratez pas !) Associez cela à l’observation de son temps d’éveil entre chaque période de sommeil selon son âge : *30 à 45 minutes avant 8 semaines *1h à 1h15 de 8 à 12 semaines *1h30 à 2h de 4 à 8 mois *2h de 9 à 18 mois *Puis 5 à 6h à partir de 18 mois


5/ LES DÉPENDANCES Et enfin, une des clés les plus importantes résident dans l’élimination des dépendances à l’endormissement : les bras, les bercements, les biberons, etc… Si votre enfant s’endort dans vos bras, alors il devra se réveiller dans vos bras pour pouvoir se rendormir. S’il s’endort seul dans son lit, alors, s’il se réveille après 1 cycle de sommeil, il aura plus de facilité à se rendormir, puis à la longue, il enchaînera 2, 3 cycles sans se réveiller.


Associez tous ces éléments et vous obtenez alors les 2h de siestes tant attendues !

A très vite !!


Vanessa www.lesdoucesnuits.com vanessa@lesdoucesnuits.com 07.77.84.62.39

Instagram : www.instagram.com/les_douces_nuits/ Facebook : www.facebook.com/LesDoucesNuits/

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout